Hantée – Christina Lauren

Hantée
14/20

Synopsis

Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

Mon avis

Alors que la romance est au centre de l’histoire je l’a trouve plutôt bâclée, on nous présente rapidement les personnages et HOP, chapitre deux ils sont en couple et s’aiment pour la vie. Comme s’il était difficile de commencer un bouquin avec un couple déjà formé, ce qui ici aurait été tout à fait plausible.

J’ai mieux aimé le jeu de la peur et de la folie même si cela reste pour moi un peu sous exploité. Si l’on est un peu sensible, j’imagine que l’on trouve la maison terrifiante.

Mais pour moi, il manque de magie au début, d’horreur par la suite, et d’explications à la fin. C’est un bon bouquin mais qui rabâche encore et encore comment les deux héros s’aiment plutôt que de nous apporter une histoire d’horreur. C’est donc plus une histoire sur la naissance (très rapide) d’un couple, et son envolé jusqu’au « je t’aime pour toute la vie ».

J’ai par contre eu du mal à rentrer dans l’histoire à cause de la traduction qui à été fait à l’aide de google ou d’une personne qui ne s’est pas pris la tête à chercher à savoir si sa phrase avait du sens. Donc, à lire en VO.