Cinéma·Livres

Chroniques des enchanteurs, tome 1 : 16 lunes – K. Garcia et M. Stohl

Synopsis

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver… L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Mon avis

  • Le Film

Je me souviens encore de ce jour où, le moral dans les chaussettes, j’ai appelé une amie pour un peu de réconfort. Malheureusement, elle même étant dans un mauvais jour, nous nous retrouvions bloqués et n’avons pas trouvé meilleure solution que d’aller au cinéma pour nous changer les idées. Elle avait entendu parler d’un film, Sublimes Créatures, je n’avais vu que des affiches et pensais immédiatement à un Twilight revisité, de médiocre qualité, avec une histoire d’amour tirée par les cheveux. Et dans un autre contexte c’est probablement ce que j’aurais pensé du film. Mais une oeuvre nous apparaît telle que nous sommes prêts à la voir, et ce jour là, ce film, était une bouffée de fraîcheur et de magie dans ma vie.

C’est l’impact qu’a eu ce film pour moi, pour autant cela n’efface pas ses défauts à mes yeux, ils n’ont juste pas gâché mon visionnage, et je garde de ce fait un bon souvenir du film.

  • Le Livre

Des années plus tard, je me penche enfin sur les bouquins. A présent que le livre à pris de l’âge, que les éloges des premiers temps se sont calmés, je peux prendre plus sereinement le bouquin, sans avoir peur d’être déçu, de me faire de faux espoirs. Impressionnée par ce petit pavé (je suis toujours impressionnée par un livre de plus de 500 pages alors que j’en lis régulièrement) et légèrement inquiète de m’ennuyer sachant que j’avais déjà vu le film, et donc avais un gros aperçu du contenu de l’histoire, je me suis surprise à dévorer les pages une par une, sans pouvoir lâcher les personnages. Ce n’était pas une obsession qui me consumait, mais plus un besoin de lire, encore et encore, pour la plume de l’auteur, pour l’originalité de l’histoire, pour la mythologie des enchanteurs, pour un tout qui rend le livre très cohérent et agréable à lire.

J’ai aimé l’aspect historique sur la guerre de Sécession, j’ai aimé la mythologie des enchanteurs, le fait qu’ils soient si diversifiés. Mais fort heureusement, j’avais vu le film qui ma permis de mieux comprendre la complexité des choses. La plume de l’auteur se voulant parfois trop spécifique ou poétique m’a plusieurs fois induite en erreur (notamment le moment où Ethan fait une sorte de crise cardiaque et que Ryan le sauve, je n’ai compris la scène qu’à la fin du bouquin…). Pour une fois, je suis donc contente d’avoir eu un aperçu du monde des enchanteurs grâce au film, et d’avoir pu le décortiquer plus en profondeur par la suite dans le livre.

En conséquence, et peut-être dû aux circonstances, j’ai passé un très bon moment aussi bien devant le film qu’au travers du livre, et une fois ma tête un peu reposée de toutes les informations que je viens d’ingurgiter, je continuerais ma lecture avec le tome 2, bien qu’avec les deux expériences que j’ai eues sur ce premier tome, j’aie l’impression d’un tout, d’une boucle bouclé, et que je ne ressens pas le besoin immédiat de poursuivre avec cette histoire. Mais ma curiosité l’emportera probablement.

Le fait que la narration soit du point de vue du Mortel m’a beaucoup plus, comme avec Watson racontant les aventures de Sherlock tout en y étant étroitement mêlée.
Publicités

5 réflexions au sujet de « Chroniques des enchanteurs, tome 1 : 16 lunes – K. Garcia et M. Stohl »

  1. Comme toi j’ai découvert cette saga grâce à son adaptation que j’avais apprécié. Malheureusement ma première expérience avec le roman avait été un échec total. Il m’a fallut réessayer pour pleinement savourer cette saga littéraire dont j’ai dévoré chaque tome !

    Aimé par 1 personne

    1. Le fait que j’ai laissé autant de temps entre le visionnage du film et la lecture du livre m’a probablement permis de mettre toutes mes attentes de côté. Pour apprécier une histoire il faut se mettre en condition j’imagine. Contente de savoir que les autres tomes t’ont également plu !

      J'aime

    1. Je vois tout à fait pourquoi le film ne correspond pas aux attentes des premiers lecteurs, il y a pas mal de défauts dedans, d’oublis, de facilité de scénario, etc. Mais dans mon cas j’ai pu l’apprécier quand même 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s