Séries

Gilmore Girls, a year in the life

gilmore-girls-a-year-in-the-life
11/20

Synopsis

Trois générations de femmes Gilmore font face au changement et à la complexité des liens familiaux qui les unissent pendant une année à Stars Hollow.

Mon avis

Par où commencer… J’ai lu beaucoup de bonnes critiques sur ce retour. Personnellement, j’ai été très déçu. Peut être parce que je ne fais pas partie de ces fans de la première heure. Probablement parce que je n’ai pas attendu 10 ans pour voir la suite, mais seulement quelques mois.

Tout ce qui avait eu du succès dans la série de base a été réutilisé pour ce grand retour. Sans aucun changement ! Vous voyez mon problème ? On est plus dans le clin d’oeil, on est dans la redite. Et même si j’adore l’idée que Stars Hollow soit cette petite ville retirer qui passe à travers le temps sans en subir les traces, il faut bien le dire, le temps a passé ! Et pour moi, seule la ville aurait dû rester inchangée ! Les personnages auraient dû évoluer plus que ça à mon goût, tout en les laissant reconnaissable.

J’ai été déçu par beaucoup de personnage, par la musique, par les références grossières qui arrivaient comme un cheveu sur la soupe. J’ai été déçu que les anciens acteurs, notamment certains devenus assez célèbre, ne réapparaissant qu’en coup de vent, histoire de dire qu’il était là. J’aurais aimé plus de sentiments, plus d’implication. J’aurais aimé éviter des épisodes aussi long qui avance aussi peut, et j’aimerais comprendre le spectacle musical, ce grand moment de torture pour moi.

Dans les points positifs, le décès de l’acteur qui jouait Richard Gilmore (Edward Herrmann) est non seulement bien amené, mais ils en ont fait la pierre angulaire de cette nouvelle histoire, un joli hommage. Cela permet d’expliquer le retour de la rivalité mère-fille entre Emily et Lorelai, là où les choses semblaient apaisées à la fin de la première série. Et Rory qui doit faire face à la réalité du monde actif est très intéressant. Souvent protégée grâce à ses talents et l’argent des Gilmores, elle se retrouve quand même à faire la course aux entretiens d’embauche, et semble ne pas du tout y avoir été préparé. En conflit, perdu, son personnage en devient très intéressant. Même si son retour à Stars Hollow et ses allers-retours en avion m’ont semblé très flou.

Pour moi tout l’intérêt de cette nouvelle série se trouve dans les dernières paroles de Rory à la tout fin de l’épisode 4. C’était l’unique but de la réalisatrice, qui voulait absolument que la fin se déroule de cette façon, et malheureusement tout le reste n’est que brodé à la va-vite. Je comprends l’envie de la réalisatrice de boucler son histoire, mais le reste m’a quand même laissé un goût amer.

En clair, regardez la série originale, et si la fin ne vous suffit pas, sauté aux 10 dernières minutes de l’épisode 4 de Gilmore Girls a year in the life.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s