Livres·Séries

Les sorcières de North Hampton, tome 2 : Le doux baiser du serpent – Melissa De La Cruz

les-sorcieres-de-north-hampton-tome-2
13/20

Synopsis

Joanna et ses deux filles, la sage Ingrid et l’impétueuse Freya, savourent la paix retrouvée dans leur petite ville de North Hampton.
Quand Freddie, le frère jumeau de Freya, réapparaît soudain après des siècles d’emprisonnement, la jeune fille commence par se réjouir. Car son frère adoré est forcément innocent. Mais c’est Killian, le fiancé de Freya, que Freddie accuse…
Ingrid, de son côté, est amoureuse pour la première fois. Matt Noble, le séduisant inspecteur de police a gagné son cœur. Mais une histoire d’amour peut-elle s’épanouir entre une sorcière vierge et un mortel qui ne croit pas à la magie ?
Joanna, enfin, partagée entre ancien et nouvel amour, est contactée par l’esprit d’un mort et forcée de se replonger dans de douloureux souvenirs, heures les plus sombres qu’à connues sa famille.
Face au chaos qui menace leur équilibre, les trois femmes pourront-elles sauver ceux qu’elles chérissent ?

Mon avis

Dans mon article sur le tome 1 des sorcières de North Hampton, je précisais mon désir de connaitre la fin de cette histoire suite à l’arrêt brutal de la série. Il y a de plus en plus d’écart entre la série et le roman dans ce deuxième volet, tant mieux pour la série même si ça n’a pas suffi à la sauver. J’attendais de ce tome 2 de découvrir donc plus d’éléments de la vie mythologique de la famille Beauchamp, en même temps que l’histoire continuait d’évoluer en parallèle. A ce titre j’ai été doublement déçu.

Ce second tome raconte peu de chose sur la mythologie nordique bien qu’il en parle tout le temps ! On nous présente de nouveaux personnages, de nouveaux pouvoirs, et lieux, mais tout est si rapidement dit que le flot d’informations, en plus d’être presque inutile à l’histoire de base, est pour moi très mal amené. Quand on a besoin de savoir quelque chose, bizarrement l’info débarque de nul par et, oh, tiens, l’amnésie générale des personnages se soulève comme par magie.

Le tout manquait de cohérence, et a les mêmes faiblesses que le tome 1. Quand une information est nécessaire à la progression du récit, elle apparaît de façon improbable. Cela a pour conséquence notamment que plusieurs aspects du récit m’ont paru inutiles, comme la pseudo rivalité entre Freddie et Killian. Une bonne baston aurait été l’idéal.

En conclusion, l’histoire digresse pour en revenir au premier plan, au même méchant, que l’on tente de nous faire oublier pendant 300 pages, pour finalement nous dire que c’est tout de même lui l’essence du problème. Heureusement les états d’âme d’Ingrid ont su me garder concentré dans ma lecture, et avec pas mal de motivation, surtout celle de connaitre le fin mot de l’histoire, je compte lire le troisième et dernier tome de cette saga.

Sorcières contemporaines, baguettes magiques, potions, voyages dans le temps, incantation, mythologie nordique, c’était peut-être trop ambitieux…
Publicités

Une réflexion au sujet de « Les sorcières de North Hampton, tome 2 : Le doux baiser du serpent – Melissa De La Cruz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s