Livres

L’héritière des Raeven, tome 1 : Sorcière malgré elle – Méropée Malo

sorciere-malgre-elle
8/20

Synopsis

Pour Assia, une nouvelle vie commence ! Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde… La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là. Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

Mon avis

J’ai bien du mettre 2 mois pour lire ce livre, me provoquant un passage à vide de lecture. J’ai insisté presque jusqu’au bout. Mais il me restait 50 pages à lire, l’histoire m’horripilait de plus en plus, alors j’ai fini par sauté une ligne par ci, un paragraphe par là, et j’ai enfin pu fermer se bouquin.

Pour vous expliquer cette mauvaise expérience livresque je dois commencer par l’écriture de l’auteur. Une écriture maladroite pas toujours agréable, et avec de grandes disparités. Un coup j’écris comme une ados de 16 ans, après j’essaie des figures de style qui n’ont rien à faire dans cet univers, etc. Bref, c’est maladroit mais pardonnable.

Mais ajouté à cela, un scénario pas abouti, des personnages tellement parfaits qu’ils en deviennent détestables, des incohérences grotesques (un personnage est fille unique donc évidemment son Frère lui a prêté son ordinateur… ne pas mélanger fille unique et l’unique fille de la famille merci ! Voilà le pire exemple, présent dès le début du livre. Entre maladresses d’écriture assez grossières ou incohérences en mode « personne n’a relu le livre », les deux m’ont choqué).

J’ai voulu insister parce que j’adore les histoires de sorcières, parce que j’aimais l’idée d’une sorcière moderne (mais merci, pas besoin de m’expliquer les blagues faites dans le livre du type « c’est drôle de faire du piratage informatique alors que j’ai des pouvoirs magiques »… oui, en effet, mais pas besoin de le dire presque mot pour mot, j’avais déjà compris l’ironie de la situation) et parce que l’ambiance de bord de mer dans un petit village avec des vignes, des histoires de famille, me paraissait pas mal du tout. Mais le tout est tellement mal construit qu’en fait je trouvais les histoires de familles sans fondement, l’ambiance marine fade, le moderne grossier par rapport au grenier de sorcière (genre sa mère et sa tante vivaient au 17ème siècle ?) et les réactions des personnages tellement improbables que j’étais totalement à côté de l’histoire (on en parle du moment ou elle tracte dans l’eau Alec par sa cheville en l’attachant à son poignet ?)

Si ce livre est une grosse blague, elle n’est pas drôle, si ce livre se veut sérieux… alors il y a encore du travail à faire. 
Publicités

3 réflexions au sujet de « L’héritière des Raeven, tome 1 : Sorcière malgré elle – Méropée Malo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s