Séries

Gilmore Girls

508000
17/20

Synopsis

Gérante d’un hôtel-restaurant, Lorelai Gilmore vit à Stars Hollow dans le Connecticut avec sa jeune fille Rory qu’elle a eu très jeune. Toutes deux entretiennent une relation harmonieuse et fondée sur la confiance. Pour payer les études de sa fille, Lorelai demande de l’aide à ses parents avec qui elle entretient des liens plutôt conflictuels

Mon avis

J’aimerais parler de nostalgie, vu qu’en ce moment j’aime à regarder en arrière, vers d’anciennes séries, avec plus ou moins de succès. Mais la vérité c’est que je n’avais jamais regardé Gilmore Girls ! Et sur le site Betaséries où je répertorie mes épisodes visionnés, est apparu une annonce « Gilmore Girls revient« . Et je ne sais pas pourquoi, j’ai eu envie de regarder. Et j’ai kiffé. J’ai enchaîné 7 saisons sans faire d’overdose de vintage, de romance, de cute-itude, etc. Déjà premiers épisodes, je remarque la présence de Melissa McCarthy qui est vite devenue une de mes actrices favorite. Ensuite, la tronche toute mignonne de Jared Padalecki (Supernatural) apparaît. Puis celle de Milo Ventimiglia (Heroes)… Bref.

Alors pour les anciens fans, pas besoin de vous motiver pour aller vous refaire plusieurs saisons, juste à savoir qu’une suite va sortir en fin d’année (2016) sous forme de 4 minis-téléfilms, un pour chaque saison (Cf :Gilmore Girls: A Year in the Life qui réunira vraiment beaucoup beaucoup d’acteurs du casting original, ce qui est plus que plaisant).

Mais pour les nouvelles(-eaux), pourquoi ce lancer ? La série est peut être un peu kitch (Lorelai est quelque peut horripilante parfois), et vieillotte (vintage en ce moment), elle n’en reste pas moins très facile à regarder. A voir avec des yeux d’adolescente romantique, être dans une période nostalgique ou avoir un penchant pour la musique culte (The Cure, The Shins, The Ramones, David Bowie, The Bangles…).

Evidemment la série a pris un coup de vieux, et les histoires d’amour qui tournent en rond pendant 7 saisons et s’accélèrent violemment lors du dernier épisode… pas ma tasse de thé. Certains personnages sont clairement là pour respecter une structure scénaristique assez facilitante : le bouc-émissaire, l’idiot du village, le personnage que l’on adore détester, la folle à chat, les riches bourgeois, le mystérieux homme sexy, la folle sexy, la folle attachante, la fille parfaite, l’intello exécrable… bref, les personnages de fond n’évoluent pas d’un poil en 7 saisons !

Par contre, la façon dont l’histoire est raconté, avec les différences de génération me rappel l’évolution de réalisation entre les séries types Une Nounou d’Enfer (années 90) pour aller vers Les Frères Scott (années 2000), comme si la série prenait le partie de raconter comment c’était avant et comment ce sera par la suite, comme un entre-deux. Bref, je ne m’y connais absolument pas en télévisuel-cinématographie ou quoique ce soit du genre, mais c’est l’impression qu’il me reste en tout cas.

En conclusion, les fanas de première heure, remettez-vous à jour pour la suite ; les nouveaux, faites vous une culture musicale et absorbez de la mignonnerie pour la paix dans le monde en regardant la vie de Lorelai et Rory Gilmore !

Des théories sur la vie sentimentale de Rory dans la mini-série à venir ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s