Livres

Promenez-vous dans les bois… pendant que vous êtes encore en vie – Ruth Ware

promenez-vous
15/20

Synopsis

Une jeune femme reçoit un message l’invitant à l’enterrement de vie de jeune fille d’une de ses anciennes meilleures amies. Elle arrive dans une grande propriété en verre, perdue au fond des bois.

48 heures plus tard, elle se réveille dans un hôpital couvertes de blessures. Un meurtre a eu lieu pendant la fête. Que s’est-il passé et qu’a-t-elle fait ?

Mon avis

Attention, le titre français est très très mauvais ! Trop long et très éloigné de l’histoire. Il conduit sur une pente pas du tout traitée dans le livre. Dommage, sachant que le titre original, beaucoup plus adapté, était In a dark, dark wood (Dans une sombre, sombre forêt). Bref, c’était le point technique.

L’histoire elle-même est par contre très prenante. Le week-end tourne vite en huis-clos, dans une grande maison en verre, au milieu d’une forêt enneigée et sombre, en compagnie de personnages plus bizarres (mais avec des personnalités plutôt « réel ») les uns que les autres. Sans parler de la situation de base, à savoir être invité à un enterrement de vie de jeune fille de son ancienne meilleure amie, perdu de vue depuis 10 ans, et sans être invité au mariage. Nora accepte d’y participer plus par paris avec une autre amie de longue date, Nina, mais on sent les sentiments mitigés quant à ce week-end, d’autant que le personnage principal est plutôt solitaire.

Malheureusement, l’intrigue se devine facilement, et une fois dévoilé ne laisse que peu d’intérêt aux derniers chapitres. Je dois dire que j’aurais aimé être plus malmené au cours de ma lecture, j’aurais préféré ressentir plus le malaise de Nora, pendant et après ce week-end. Et j’avoue, j’aurais aimé que ce soit plus sanglant, la première page laisse supposer une vraie boucherie, et en fait non

En conclusion, un bon livre, une histoire qui se lit vite, est bien écrite et intéressante, mais des lacunes du côté angoisse et dénouement de l’intrigue, qui fait qu’on lit la fin du livre plus parce qu’il ne reste que peu de pages, plus que par nécessité de connaitre la fin, puisque presque tout est déjà dit. A moins d’un super twist final, que j’ai attendu, les derniers chapitres n’ont que peu d’intérêt.

Un grand merci à Romans Sur Canapé et Fleuvenoir qui on organisé le concours durant lequel j’ai gagné ce roman !
Publicités

Une réflexion au sujet de « Promenez-vous dans les bois… pendant que vous êtes encore en vie – Ruth Ware »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s