Cinéma·Livres

Shining – King VS Kubrick

 

Shining
Le livre 19/20
Shining-film
Le film 17/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis

Jack Torrance est un homme instruit mais au tempérament colérique. Il tente de reconstruire sa vie et celle de sa famille après que son alcoolisme lui a fait perdre son emploi d’enseignant. Ayant arrêté de boire, il accepte un emploi de gardien dans un grand hôtel isolé dans les montagnes, et fermé en hiver, content en profiter pour poursuivre son roman. Il emménage dans l’hôtel Overlook (dans les montagnes du Colorado) avec sa femme Wendy et son fils Danny. Ce dernier possède des dons de médium (le shining) et est sensible aux forces surnaturelles. Le jour de son arrivée à l’hôtel, Danny fait la connaissance de Dick Hallorann, le cuisinier de l’hôtel, qui possède lui aussi le shining mais à un degré bien moindre que le jeune garçon. Hallorann met en garde Danny contre les dangers de l’hôtel qui serait doté d’une conscience, et possédé par des esprits. Au fil de l’hiver et de l’isolement le comportement de Jack inquiète Wendy, et Danny semble voir des choses, des choses horribles.

Mon avis

  • Le film

J’ai débuté par le film. Je l’ai trouvé très bien, rien à redire, mais pas spécialement terrifiant, il m’a manqué une ambiance plus… glauque.  L’horreur était là quand même, les jumelles et l’ascenseur était bien flippant. Et Jack Nicholson *Vol au-dessus d’un nid de coucou, Batman, Les Infiltrés* y est stupéfiant, sans parler du réalisateur : Stanley Kubrick. Mais la fin je ne l’ai pas vraiment comprise. Evidemment je ne l’ai vu qu’une fois, je n’ai pas *réfléchit* pendant mon visionnage. J’ai quand même désiré lire le livre pour avoir des réponses.

  • Le livre

Ce n’était pas mon premier Stephan King, mais je n’avais lu que Carrie, et il n’était pas vraiment effrayant. Evidemment, ça m’a un peu refroidi quand on arrive aux moments bien flippant de Shining *la dame dans la baignoire…*. J’y ai été beaucoup plus saisi que dans le film ;notre imagination s’emballe et voit des horreurs pire que Kubrick aura pu transposer. A la fin du livre j’y ai bien trouvé les réponses que le films avait soulevées, et même maintenant que je regarde le film je comprends pourquoi Kubrick a fait cette fin, mais je ne l’aurais jamais deviné si je n’avais pas lu le livre. Mais pour le coup j’ai trouvé l’épilogue trop… happy end ! Un très bon choix de Kubrick de ne pas l’avoir repris.

Doctor Sleep est la suite de Shining, sortie 36 ans plus tard, je serais curieuse de le lire !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s